Petit-déjeuner débat : Ensemble pour bien vieillir.

Le club de réflexion “ENSEMBLE Pour bien vieillir” organisait un petit-déjeuner débat auquel j’ai pu participer, sur le sujet du bien vieillir et plus particulièrement sur les propositions de l’Assemblée des départements de France pour faire évoluer les politiques d’autonomie.

Tous les acteurs impliqués dans la prise en charge des personnes âgées s’accordent sur la nécessité d’adapter notre société au vieillissement inévitable de notre population. Depuis la promulgation de la “Loi ASV” en décembre 2015, qui vise à adapter la société au vieillissement, les enjeux démographiques, sociétaux, économiques et sociaux ont suscité des attentes importantes. De plus, les récentes crises ont mis en lumière les difficultés rencontrées par les acteurs travaillant à domicile ou dans des établissements, et ont remis en question la place de nos aînés dans la société.

Le Conseil National de la Refondation, qui se concentre sur la question du “Bien Vieillir”, devrait publier ses résultats en avril, en même temps que l’examen d’une proposition de loi portant sur des mesures pour construire une société qui favorise le vieillissement en bonne santé en France que je ne manquerai pas d’enrichir avec d’autres propositions. Dans ce contexte, l’Assemblée des Départements de France (ADF), une association pluraliste regroupant les présidents des 102 départements français, a présenté une liste de propositions pour améliorer les politiques d’autonomie et le secteur du Grand âge.

C’est avec plaisir que nous avons pu échanger sur la valorisation et l’utilité des seniors dans le monde du travail, le soutien aux plus jeunes générations, la transmission du savoir dans l’entreprise et tant d’autre sujets importants.

Grand-âge

© François Gernigon - Tous droits réservés

Site en hébergement vert chez Ikoula
(plus de détail dans les mentions légales)